Quelles sont les formations offertes dans une école de cinéma en Île de France ?

école cinéma en île de france

Vous avez toujours rêvé de faire carrière dans le cinéma et vous habitez en Île de France ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir fait de longues études poussées pour suivre une des nombreuses formations proposées par les écoles de cinéma. Mais on ne vous en dit pas plus.

Nous vous invitons à lire notre article, car nous allons vous guider afin de trouver des écoles de cinéma, pour que vous puissiez y faire une formation et percer dans ce milieu.

Qu’est-ce qu’une école de cinéma en Île de France et pourquoi y faire une formation ?

L’école de cinéma en Île de France ne forme pas les personnes dans le seul but de devenir acteur.

Cette dernière propose également des formations qui ont un rapport avec l’audiovisuel. Par exemple, les étudiants pourront être formés aux divers métiers du cinéma, mais aussi à ceux de la télévision.

Les formations proposées seront :

  • L’actorat ;
  • Mais aussi, la prise de son, la réalisation, et le mixage ;
  • La captation vidéo ou bien la production audiovisuelle ;
  • L’image, la postproduction ;
  • Les effets spéciaux et la 3 D ;
  • Mais également, les arts du spectacle ou bien du spectacle vivant.

Il faut savoir que chaque école a ses conditions d’admission. Ainsi, certaines écoles de cinéma acceptent un dossier de candidature, un concours écrit, ou bien une formation préalable en arts, par exemple, une prépa Manaa, ou encore un entretien de motivation.

Il est donc important de se renseigner au préalable, afin de connaître les conditions de l’école de formation de cinéma la plus proche de chez vous.

Vous pourrez intégrer une école de cinéma avec :

  • Un niveau Bac, pour la première année école supérieure de cinéma ;
  • Un niveau bac +2, pour une admission en troisième année de l’école de cinéma ;
  • Et un bac +5, afin de commencer une formation dans l’audiovisuel ou l’art.

Il est important de savoir que l’école de cinéma en Île de France peut offrir de nombreux débouchés, comme, par exemple :

  • Chef opérateur, monteur, et documentariste ;
  • Assistant-réalisateur, ainsi que cadreur et ingénieur du son ;
  • Technicien du son, truquiste, directeur de la photographie ;
  • Directeur artistique, voire scripte, et caméraman ;
  • Régisseur, ou metteur en scène, et infographiste ;
  • Intermittent du spectacle, machiniste ;
  • Réalisateur, réalisatrice et bien d’autres.

Quant au recrutement, il se fera dans des sociétés de production, mais aussi dans une cinémathèque, une chaîne de télévision, un studio de montage, ou encore sur certains lieux de tournage de séries, d’émissions et de films.

Mais pour ce dernier, vous aurez un statut d’intermittent.

Quels sont les différents programmes et matières étudiés dans une école de cinéma en Île de France ?

Pour intégrer ou être admis dans une école de cinéma, il faut être âgé de moins de 30 ans, mais certaines écoles acceptent des étudiants de 27 à 35 ans, et là aussi, il est préférable de se renseigner à l’avance.

Quant aux matières et programmes, cela dépendra de la spécialité que vous aurez choisie, mais il faut savoir qu’il y aura toujours une même base, ou des cours généraux communs à plusieurs spécialités, comme, par exemple, les techniques cinématographiques.

Vous pourrez également faire des stages sur le terrain, ainsi, vous serez mieux acclimaté aux rouages du domaine.

Donc, attendez-vous à travailler et à rencontrer des producteurs, mais aussi de grands réalisateurs, des acteurs, des techniciens, etc.

La liste des programmes et matières est très longue, mais nous vous en proposons un petit aperçu. Vous pourrez étudier l’histoire des arts comparés, l’histoire du cinéma, l’analyse filmique, le film d’animation, la gestion de production, mais aussi les documentaires et les scénarios, et l’écriture et la culture cinématographique, parmi d’autres.

Quelles sont les différentes écoles de cinéma en Île de France ?

Parmi ces dernières, vous avez :

  • 3iS l’école de cinéma paris image et son ;
  • Eicar ;
  • ESEC ;
  • CLCF ;
  • Le SAE.

Et des écoles gratuites ou peu onéreuses comme :

  • La FEMIS (433 euros par mois) ;
  • L’ Ina sup (gratuit) ;
  • L’école nationale supérieure Louis-Lumière (300 euros pour les frais d’inscription) ;
  • Le BTS audiovisuel du lycée Suger (gratuit) ;
  • Et l’école de la cité (gratuite) de Luc Besson.

Certaines écoles de cinéma publiques en Île de France sont gratuites et d’autres payantes (mais pas plus de 1 500 euros par an). Quant aux autres écoles de cinéma, il vous faudra débourser entre 4 000 et 8 000 euros, dans le secteur privé.